Maurice Daubard

Mes Formations Toumo

Avec

Maurice Daubard

Maurice Daubard est surnommé le yogi des extrêmes mais on pourrait aussi bien l´appeler le yogi des exploits. À l´origine, il n’a pourtant rien d’un athlète exceptionnel. En effet, à 18 ans, il est atteint de tuberculose, pleurésie, scoliose, anémie et décalcification. Il passe cinq ans de sa vie dans un sanatorium. Au prix d´une lutte féroce et porté par une foi irrésistible, il parvient progressivement à se reconstruire une santé. L´un de ses outils favoris a toujours été le contact avec la nature. Par tous les temps, il court et nage quotidiennement. Ces exploits sportifs ne sont que la conséquence de cette discipline qu´il s´est imposée pour survivre. Maurice Daubard vit le terme TAPAS dans toute son amplitude. Sacralisant chaque instant de son existence, il offre ses exploits à l´humanité entière dans un acte d´amour et d´humilité pour prouver que chacun peut trouver en lui-même les qualités lui permettant de surmonter n´importe quelle difficulté ou simplement de réaliser les actes ordinaires de la vie avec aisance.

(Extrait du Site Officiel de Maurice Daubard Page Toumo)

Image de prévisualisation YouTube

Interview réalisée par Sylvie Schmitt

Le 12 février 2017 au Vetan (Alpes italiennes)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Vidéos réalisées au Vetan Février 2017

Citations

« J’ai rencontré à environ 3 000 mètres d’altitude sur les chaînes de l’Himalaya un moine bouddhiste qui pratique le toumo. Il a pris mon mouchoir trempé dans de l’eau et essoré, puis l’a disposé sur sa nuque. Après quinze minutes, le mouchoir était presque sec. Or la température extérieure était de 5°. À ma surprise, le corps a conservé durant l’expérience une température qui oscillait autour de 37°. Le moine entre en méditation et concentre toute son énergie sur un point autour du nombril (maṇipūra chakra). Cette pratique du toumo lui permet, durant l’hiver, de n’avoir jamais froid. »

(Hélène Renard Des prodiges et des hommes).

« Par une nuit d’hiver où la lune brille, ceux qui se croient capables de subir victorieusement l’épreuve, se rendent, avec leur maître, sur le bord d’un cours d’eau non gelé. Les candidats au titre de Repa, complètement nus s’assoient sur le sol, les jambes croisées. Des draps sont plongés dans l’eau glacée, ils y gèlent et en ressortent raides. Chacun des disciples en enroule un autour de lui et doit le dégeler et le sécher sur son corps. Dès que le linge est sec, on le replonge dans l’eau et le candidat s’en enveloppe de nouveau. L’opération se poursuit, jusqu’au lever du jour. Alors celui qui a séché le plus grand nombre de draps est proclamé le premier du concours. »

(Alexandra David-Néel Mystiques et Magiciens du Tibet 1929)

« Les six yogas de Naropa constituent certainement un des plus grands trésors du bouddhisme tibétain. Ils synthétisent toutes les pratiques du Vajrayana, le véhicule de Diamant. Ils révèlent la technique de toumo, la chaleur intérieure qui permet de demeurer l’hiver dans les grottes et ermitages de montagne, sans ressentir le froid, comme le faisait le poète-yogi Milarépa. Mais Namgyal précise que cette technique de méditation permet aussi d’atteindre la béatitude de l’éveil. »

(Takpo Tashi Namgyal Les Six Yogas de Naropa)

Galerie Photos

8Aoste 2017

Mes Formations "Toumo" avec Maurice Daubard

Copie de DSCN0041

7Aoste 2017

Copie de Copie de DSCN0037

Maurice Daubard & Sylvie

Bienvenue sur le Site du Vetan

San Pierre Valle d’Aosta

Cliquer sur la Photo

Le Vetan - Vallée  d'Aoste

RETOUR ACCUEIL