2017

Page d’Accueil du Mois de Décembre

Lampe de Noël

La Pensée du Mois de Décembre

« Le peuple a besoin qu’on l’éblouisse et non pas qu’on l’éclaire. » (Charles Fourier)

illuminations_noel


Bonjour à toutes et à tous !

Vendredi 1er décembre…  Nos rues s’illuminent de jour en jour. Les sapins sont sortis dans l’attente de revêtir leur plus belle parure. Les vitrines scintillent dans une somptuosité irréelle. Les étales se gorgent peu à peu de victuailles fastueuses et savoureuses. Le coup d’envoi des illuminations est donné, la « machine à lumière » est en route pour la bonne cause d’apparat. Après le « black Friday » du 24 novembre, le porte-monnaie continuera de sacrifier au feu d’or et d’argent sur l’autel de la sacro-sainte surconsommation. Au vrai, le mot « crise » a pris une connotation désuète et obsolète.

Mais au fait, à quelle lumière faisons-nous allusion ? La lumière qui nous aveugle ou celle qui nous éclaire ?

Depuis les temps immémoriaux, dans nos contrées septentrionales, l’homme fut témoin d’une dramaturgie solaire dont le sens, aujourd’hui, s’est quelque peu dégradé à moins qu’il n’ait sombré dans l’oubli. Pour nos ancêtres lointains, la course folle du soleil vers l’abîme ténébreuse constituait un épisode effrayant qui se répétait chaque année entre l’équinoxe d’automne et le solstice d’hiver. L’homme s’inquiétait devant ce funeste spectacle des nuits de plus en plus longues.

Quand l’astre de vie allait-il freiner sa chute démesurée dans la « ténèbre opaque » (Louis Pergaud, L’horrible délivrance, dans « De Goupil à Margot », éd. 1921) « qui effaçait la terre… ? » (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958).

Puis, au 13 décembre de notre calendrier grégorien (Fête de la Sainte-Luce ou Lux) l’homme, timidement, recouvra  l’espoir en participant à ce mouvement d’oscillation ou d’hésitation du déclin de la lumière. Au 21 décembre, date qui fixe l’arrivée de l’hiver et qui scelle la nuit la plus longue de l’année, l’homme se délivrera enfin de ses sombres tourments en célébrant cette majestueuse fête solsticiale, celle du « sol invictus »… le soleil invaincu ! Mais il lui faudra encore attendre 16 jours, jusqu’au 6 janvier, pour célébrer le couronnement de la lumière triomphante, notre actuelle fête de l’épiphanie…

Entrer dans le silence de l’hiver…

Pour marquer cette incontournable transition entre déclin et renouveau de la lumière, j’ai choisi pour vous deux petites vidéos à caractère méditatif. Je vous laisse le soin de découvrir de magnifiques paysages d’hiver. Loin des convoitises extérieures, laissez-vous porter par la douce voix de Loriane Peloso vers ce lieu « d’ailleurs et de nulle part » pourtant si proche de notre quotidienne habitation.

Image de prévisualisation YouTube

Le silence de l’hiver

infit_vanoce_2012_1

Image de prévisualisation YouTube

Se connecter à l’énergie d’hiver

joyeuses-fetes

A très bientôt sur Bocayoga79 !

Sylvie Schmitt, le 1er décembre 2017

Samedi 27 & Dimanche 28 Janvier

Château de la Roche 79140 Cerizay

Stage de Yoga animé par Patrick Daubard

OUVRIR ICI

fichier pdf Dépliant YOGA stage Patrick Daubard 2018 mail

Lumière de Noël

 

Toutes les Pages d’Accueil de Bocayoga79

disponibles

sur le widget « Archives-Press book »

meditation-techniques

Formulaire de contact

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Unblog Logo